Vues pittoresques, vues gravées : l’estampe topographique au XIXe siècle

CAFÉ ART

Mardi 12 septembre, 18h15, médiathèque centre-ville

Conférence de Johanna Daniel, spécialiste de la valorisation du patrimoine par les technologies numériques, enseignée à l’École du Louvre, à l’École des Chartes et à l’Université Paris IV - Sorbonne.
Le XIXe siècle est l’âge d’or des vues topographiques. Qu’elles soient gravées, lithographiées ou photographiées, ces images sont très codifiées et répondent au goût du public pour le pittoresque. Par leurs estampes, Ferdinand Corrèges et Blanche Hennebutte ont participé à la création et à la diffusion de l’image touristique du Pays basque. Leurs créations seront donc replacées dans la tradition de la vue topographique à cette époque.