Vinyles à la Médiathèque

La Médiathèque possède un fond de plus de 5000 disques vinyles situés en réserve que le public peut emprunter sur demande.

Les disques vinyles font leur apparition en 1948, supplantant le 78 tours qui était initialement commercialisé, pour la qualité de son grain plus fin améliorant ainsi la qualité de reproduction sonore.
Dans les années 80, on avait prédit la mort du vinyle en raison de son encombrement et de sa fragilité avec l'apparition du CD.
Et pourtant on note un grand retour du disque et même une augmentation des ventes atteignant 1,7 million de vinyles vendus en 2016 soit trois fois plus qu'en 2013 (selon le Snep, Syndicat national de l'édition phonographique) et qui ne comptabilisent pas les ventes des disquaires indépendants.
Car les passionnés de musique s’écartent de la simple écoute pour goûter au plaisir de l'objet à transmettre, à partager et à manipuler.
On ne peut que louer l'augmentation de la fréquentation des disquaires et des petites boutiques qui refleurissent ici et là dont on apprécie les conseils avisés.

Si parmi les acheteurs, on retrouvera les accros du rock et du jazz, qui n'ont jamais cessé d'acquérir des vinyles, on note toutefois que 48% du chiffre d'affaires est dû aux acheteurs de moins de 30 ans. Et ce chiffre est plutôt encourageant à l'heure du numérique.

Aussi pour accompagner ce grand retour, à partir du 7 novembre 2017, à l'occasion des 40 ans de la Médiathèque, une sélection de ces vinyles sont accessibles dans l'espace musique de la médiathèque centre-ville.

Consulter notre sélection

La liste de tous nos vinyles adulte empruntables