1977-2017, médiathèque centre-ville, 40 ans le bel âge

EXPOSITION du 7 novembre 2017 au 8 janvier 2018, médiathèque centre-ville

Vernissage le 23 novembre à 19h suivie d'une causerie de François-Xavier Cuende "Dans le sillage de Corto Maltese".

La bibliothèque, abritée alors dans l’actuel Hôtel de Ville, comprenait 1412 volumes, dont 565 dons à son ouverture le 1er mars 1851. On comptait 19144 volumes à la veille de l'incendie du 31 décembre 1889 dont seulement 4157 volumes échappèrent. La reconstruction du fonds résulta de nombreux dons répondant à l’appel du maire Leo Pouzac et des achats rendus possibles par les indemnités d’assurance pour atteindre 24 782 volumes 10 ans plus tard.
Si l'idée émanait dès 1877 de déplacer la bibliothèque et les archives dans un nouveau bâtiment destiné au musée, c'est en juin 1890, après la tragédie que cette question se posa en Conseil municipal. Le choix se porta sur l’emplacement à l’angle des rues Jacques Laffitte et Frédéric Bastiat, pour la construction d’un musée-bibliothèque, confiée à l’architecte G. Plankaert qui demeurait à Limoges.
Le 5 décembre 1896 eut lieu la pose de la première pierre.

Au jour du centenaire de l’ouverture de la bibliothèque municipale (1951), Henri Jeanpierre, bibliothécaire-archiviste de la Ville pouvait faire état de la richesse de ses fonds qui s’élevaient à quelque 100 000 volumes.

En 1961, la Bibliothèque aborde une nouvelle étape : elle adopte le principe du prêt à domicile généralisé suivant la volonté de l’État de faire des bibliothèques municipales « des centres de lecture ouverts libéralement à tous les habitants d’une même ville ». Trois ans plus tard est ouverte une section pour les enfants.
En 1973-1974 est prise la décision de déplacer la Bibliothèque, avec les archives, dans le bâtiment à rénover de l’ancien palais épiscopal (dont le dernier occupant est l’école de musique) agrandi d’une aile à construire au centre de l’îlot de la rue des Gouverneurs. L'ouvrage est confié au cabinet d'architectes de Bayonne : Cazalis, Duverdier, Etxepare.
Parallèlement en 1974, la ville s’est dotée d’une annexe de quartier « modèle » dans la mesure où elle a été prévue dès l'élaboration du projet du nouveau quartier des Hauts-de-Sainte-Croix, et qu’elle bénéficie d’un emplacement central et d’une superficie de 500 m2 que l’on trouve alors rarement pour de tels équipements complémentaires.
Le 22 avril 1977, la bibliothèque municipale est inaugurée. Aujourd’hui, cela fait 40 ans que la médiathèque centre-ville a ouvert à cet emplacement du 10 rue des Gouverneurs, ses missions et ses services se sont développés, ses collections également. Elle reste une bibliothèque de lecture publique et d’études, grâce à l’intérêt que représentent ses collections documentaires locales que la médiathèque conserve dans ses réserves.